Kyoto: découvrir les plus belles adresses d’artisanat et de design

Kyoto, ville rêvée

Kyoto est un joyau, un miracle d’émotions et de merveilles. Je me rappelle ma première visite au Temple Eikando il y a 25 ans. Je me souviens parfaitement de cette émotion-là. Le temple était totalement vide. Il fallait se déchausser à l’entrée. Le plancher en bois était très froid sous les chaussettes, il craquait en marchant. Il y avait des rires d’enfants dans le lointain et des croassements de corbeaux. Et un mélange de bois ciré et d’encens dans l’air qui emplissait les narines. Il y a eu un gong et des psaumes chantés.

C’était à la fois mystérieux et rassurant. Un choc de tous les sens.

Cette émotion de la première fois je la retrouve à chaque fois que je retourne à Kyoto.

Kyoto, ville d’art et d’artisanat

Et ce que j’ai découvert lors de ces nombreux voyages, au-delà des temples, des rues charmantes, c’est la richesse époustouflante de son artisanat, de ses ateliers, de ses maîtres d’art.

Oui on peut partir en voyage et faire du « shopping » un moment fort de sens, et qui participe à l’expérience d’une manière peut être encore plus personnelle car ces objets que l’on ramène sont autant de petits cailloux qui vont jalonner le chemin de la mémoire pour longtemps. A Kyoto il y a des trésors d’objets à découvrir, à chiner, à regarder fabriquer.

C’est notamment cela que je voudrais partager avec Atelier Ikiwa et les guides de voyage que nous produisons, la recherche d’un sens perdu par les amoncèlements de souvenirs cheaps que l’on finit par rapporter parce que l’on ne sait pas où aller.

Savoir où dénicher des trésors, rencontrer les artisans qui continuent à faire vivre des traditions multi-centenaires, apprendre à pousser des portes même si la langue est un mystère, découvrir qu’il y a un incroyable renouveau de talents, une jeunesse qui fait aussi souffler à Kyoto un vent de modernité ébouriffant.

Kyoto, ville de trésors

De tout temps Kyoto a été une ville conçue pour les achats : les meilleurs artisans et maîtres d’art se sont succédés auprès de la cour Impériale et Kyoto a conservé de ce passé une riche infrastructure de boutiques : anciennes mashiya toujours occupées par les générations successives d’artisans, grands magasins, boutiques et galeries pour un style de vie urbain et contemporain. Une nouvelle génération de jeunes artisans et de créatifs remodèle la ville et apporte une nouvelle scène shopping particulièrement excitante. Entre 2 visites de temples et sanctuaires laissez-vous porter par la découverte de ces trésors.

Kyoto, le guide des adresses d’artisanat et de design

Atelier Ikiwa c’est, entre autre, l’idée de faire découvrir une ville au travers de son artisanat, qu’il soit traditionnel ou contemporain, qu’il soit confidentiel ou très installé, qu’il soit d’art ou du quotidien, en donnant accès aux meilleures adresses de la destination, pour favoriser les rencontres et l’achat de souvenirs uniques et personnels, qui font sens, qui sont porteurs de valeurs humaines fortes et de qualités de création et de fabrication exceptionnelles.

Les souvenirs ramenés de voyages : l’acte de création local plutôt que l’objet manufacturé ailleurs. Des adresses rigoureusement sélectionnées, sans intermédiaires, chacune visitée, documentée et approuvée.

Découvrez le premier guide de la série, dédié à Kyoto, regroupant nos adresses préférées dans un format ludique de 25 cartes postales présentées dans une belle boîte.

A chacun de vivre ce guide selon ses envies: galerie visuelle de 25 cartes à encadrer ou à offrir, sélection de ses cartes préférées à glisser dans sa valise au moment du départ... Mais toujours, pouvoir rêver Kyoto avant, pendant, et après le voyage.

Un guide imaginé et conçu par Atelier Ikiwa, avec les photos et les textes de sa fondatrice, imprimé en France en série limitée.